Hau and Co sarl Portage, Conseil et Formation.
Hau and Co sarlPortage, Conseil et Formation.

Intérim et portage salarial

Le portage salarial et l'intérim sont deux notions bien distinctes du monde du travail que certains ont tendance à confondre. Il convient de faire le point pour dissiper ce flou qui règne dans les esprits en redéfinissant plus clairement chaque concept puis les points de similitudes et la différence entre le portage salarial et l'intérimaire.
 
Dans son article L. 1251-64, le code du travail indique qu'un travailleur indépendant peut obtenir un statut de salarié et ainsi recevoir une rémunération d'une société dite « de portage salarial » pour des services qu'il va effectuer pour le compte d'une autre entreprise ou d'un particulier dits « clients ». La facture sera établie par l'entreprise de portage. Cette dernière encaisse la somme indiquée sur celle-ci. Le montant de la dite facture sera ensuite remis au porté sous forme de salaire en déduisant de celui-ci un certain montant pour différentes charges. Ainsi, le travailleur porté sera allégé de tous soucis administratifs tout en exerçant une activité indépendante.
 
L'intérimaire est lui un travailleur temporaire qui est recruté pour combler un poste vacant, mais pour une durée déterminée. Dans le cas d'un intérim, c'est l'agence qui va prospecter le poste et l'entreprise pour l'intérimaire. En outre, ce dernier reçoit son salaire de la société d'intérim et non de l'entreprise au sein de laquelle il va travailler. Un contrat lie donc la firme pour laquelle l'intérimaire va travailler et la société d'intérim. Toutes les négociations sont faites par la boîte d'intérim et non par le travailleur en question. Celui-ci devra absolument se conformer à des clauses qui auront été conclues entre les deux contractants sus mentionnés, mais qui engageront en fait sa responsabilité, ses services ainsi que son temps.
 
La confusion entre intérim et portage salarial réside tout d’abord dans le fait que pour les deux cas, trois acteurs sont mis en cause … D'autre part, les liens de contrat existant entre les différents acteurs semblent aussi les mêmes. Des contrats sont signés entre le travailleur et la société de portage puis entre la société de portage et l'entreprise cliente. Pour l'intérim le même schéma est constaté : l'intérimaire signe d'abord un contrat avec la société d'intérim. Puis, un autre contrat est signé entre la société d'intérim et l'entreprise qui bénéficiera de la prestation. Autre similitude, c'est auprès de la société d'intérim que l'intervenant perçoit son salaire et non auprès de l'entreprise, même chose pour le portage.
 
En portage, le porté se charge lui-même de chercher et d'entrer en contact avec son client (l'entreprise qui va bénéficier de ses services). Celui-ci doit user de ses propres moyens et capacités pour convaincre, de manière à ce qu'un contrat puisse être signé. Dans le cas d'un travailleur temporaire, celui-ci est directement mis à disposition de l'entreprise cliente par la société d'intérim.
Le contrat liant le porté au client est une obligation de prestation et n'exige donc pas une présence à temps plein en un lieu déterminé, ce qui n'est pas le cas pour un intérimaire.
On avance aussi comme différence le lien de subordination entre les parties, notamment le porté vis-à-vis de l'entreprise cliente et l'intérimaire vis-à-vis de l'entreprise de travail temporaire. La subordination est inexistante dans le premier cas alors que le travailleur temporaire se trouve être un employé, soumis aux règles de l'entreprise, du moins pendant la durée de son travail. Une distinction par rapport au choix est aussi décisive dans le sens où le porté choisit l'entreprise cliente. Ce choix n'est pas aussi évident pour l'intérimaire.

 

Enfin, en portage salarial, le travailleur peut créer sa propre marque chez Hau and co, ce qui n’est pas le cas en intérimaire mais aussi dans la plupart des entreprises de portage salarial.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Hau and Co sarl